, ,

De plus en plus d’exchanges suspendent leurs utilisateurs cryptos chinois

utilisateurs cryptos chinois.

Afin de favoriser la mise en place de sa politique de répression contre les cryptomonnaies, la Chine continue d’émettre des interdictions assez sévères à l’encontre de ces dernières, notamment le fait d’annoncer que toutes transactions les impliquant étaient désormais considérés comme illégales.

Avec cela, les acteurs cryptos comme les exchanges qui évoluaient principalement dans le pays ont dû prendre des mesures eux aussi, dont la fermeture des comptes de leurs utilisateurs chinois et ce, afin de se mettre en règle avec l’interdiction en vigueur.

Etoro


Parmi ces plateformes d’échanges importantes qui ont décidé d’expulser leurs clients chinois, on peut surtout citer ici Huobi, Gate.io et dernièrement KuCoin, qui selon les informations aurait lancé un avertissement aux concernés afin que ces derniers prennent la peine de clôturer leurs comptes d’ici le 31 décembre prochain.

KuCoin traque ses clients chinois

Même si la plupart des exchanges cités plus haut ont préféré se baser dans d’autres pays dès que la répression chinoise a commencé, il faut dire que ces derniers ont tout de même tenu à respecter la position de la Chine vis-à-vis des cryptos.

En effet, vu que les exigences de la Chine ont été tout à fait sérieuses, il est important pour les différentes plateformes d’échange de ne pas les négliger, surtout que les sanctions pourraient être dramatiques dans le cas contraire.

Afin de ne pas s’y risquer, des exchanges comme KuCoin ont décidé de prendre des mesures par rapport à cela et ce, depuis le début du bannissement des cryptomonnaies en Chine.

Pour ce faire, ce dernier a par exemple commencé à traquer les utilisateurs chinois dès l’année 2017 et n’a pas cessé depuis de se conformer aux prises de position du gouvernement chinois.

D’ailleurs, KuCoin a même affirmé que pour s’assurer qu’il soit en règle avec les exigences réglementaires de la Chine continentale, l’exchange a dû mener une inspection technique afin de dénicher les éventuels clients chinois qui possédaient encore un compte en son sein.

La répression chinoise contre les cryptos est de plus en plus forte

Etant auparavant l’une des figures majeures quant au développement, mais aussi à l’exploitation des cryptomonnaies, la Chine a aujourd’hui décidé de changer radicalement de politique en ce qui concerne ces dernières, notamment en mettant en place cette impressionnante répression.

Assurément, il n’est désormais plus possible de réaliser toutes transactions concernant les cryptos, qu’il s’agit de les acheter, de les vendre ou de les échanger et même que les informations qui portent sur ces monnaies virtuelles ne sont même plus disponibles. Eh oui, dernièrement, les moteurs de recherche chinois ne permettent plus d’avoir accès à tout ce qui touche les crypto-actifs et surtout que la plupart des sites cryptos importants comme CoinMarketCap, TradingView ou aussi CoinGecko ne sont même plus disponibles en Chine.

Tout cela pour dire que la décision du pays de bannir complètement les cryptomonnaies se renforce de plus en plus, ce qui pourrait indiquer que ces dernières ne seront bientôt plus les bienvenues sur le territoire chinois.

Binance