,

Salvador : le Bitcoin est devenu la deuxième monnaie officielle du Salvador

Salvador.

Durant ce deux derniers mois, le Salvador s’était grandement démarqué des autres pays, principalement grâce à la décision du président salvadorien Nayib Bukele, sur le fait d’accepter le Bitcoin comme étant une monnaie légale.

En effet, dans le courant du mois de juin, l’Assemblée du Salvador a pu donner son approbation quant à la mise en place de la « loi Bitcoin », qui impliquait surtout l’adoption de la cryptomonnaie pour en faire la deuxième monnaie officielle du pays.

Etoro


Néanmoins, nombreux ont été ceux qui ont critiqués et surtout ceux qui n’ont pas cru à la réussite de cette initiative du Salvador. Mais fort de sa conviction, le pays n’a pas baissé le bras et a poursuivi son projet jusqu’à sa concrétisation puisque la « loi Bitcoin » du Salvador vient d’être mise en place le mardi 7 septembre 2021, lui permettant ainsi d’être officiellement le premier pays à avoir adopté le Bitcoin.

Le 7 septembre 2021, une date marquante pour le Salvador et l’industrie des cryptomonnaies

Si le Salvador a annoncé sa volonté d’utiliser pleinement le Bitcoin en tant que monnaie légale au même titre que le dollar américain il y a de cela quelques mois, il faut savoir que cela n’a été rendu effectif qu’à partir du 7 septembre 2021.

Assurément, ce jour a été décidé par le Salvador pour lancer de manière officielle cette adoption du Bitcoin qui a été entreprise depuis la mise en place de la « loi Bitcoin », ce qui fait que le 7 septembre de cette année devient donc un jour marquant pour le pays, mais aussi pour tout ce qui touche les cryptomonnaies, surtout que c’est une véritable première qui pourra entrainer l’acceptation à grande échelle de ces dernières.

Le Salvador a réussi son pari

D’après ce qu’on a pu parler plus haut, nombreux sont ceux qui n’ont pas appréciés cette décision du Salvador qui impliquait de faire du Bitcoin une monnaie légale. En effet, parmi les détracteurs de ce projet, il y a surtout des institutions importantes comme la Banque mondiale, le FMI, mais surtout aussi un bon nombre des salvadoriens etc. qui voient en cette décision une erreur qui pourrait mettre en danger l’économie du Salvador.

Toutefois, on peut dire que cela n’a pas empêché le pays, mais surtout aussi son président Nayib Bukele de poursuivre le projet.

D’ailleurs, le Salvador a déjà mis toutes les chances de son côté et ce, dès les premières phases du projet et pour cela, le pays a déjà pris la peine de mettre en place divers systèmes afin de faciliter l’utilisation du Bitcoin, comme l’installation de divers distributeurs, la création d’un portefeuille officielle et surtout aussi l’accumulation de plus en plus de Bitcoins pour se créer un stock important le plus rapidement possible.

Binance