, ,

L’Allemagne envisage d’investir massivement dans les cryptomonnaies

L’Allemagne.

Dernièrement, de plus en plus de pays ont décidé de se tourner vers les cryptomonnaies et ce, afin de bénéficier de l’important essor que ces dernières ont pu bénéficier. Avec cela, on peut donc dire que l’adoption des cryptos en tant qu’actifs à part entière semble s’accélérer de jour en jour, surtout que certains pays, comme le Salvador ont déjà pu franchir le pas ultime, à savoir le fait de reconnaitre légalement une cryptomonnaie (le Bitcoin) comme étant une véritable monnaie.

Ajouté à cela, d’autres pays commencent également à envisager d’inclure les cryptomonnaies dans leur politique économique et c’est justement le cas de l’Allemagne qui a décidé de débloquer une importante réserve d’argent et ce, pour l’investir dans les crypto-actifs.

Etoro


L’Allemagne a adopté des lois qui permettent à ses fonds spéciaux d’être investis dans les cryptomonnaies

D’après les informations qui circulent, l’Allemagne aurait décidé d’adopter une nouvelle loi qui a pour but d’apporter des modifications en ce qui concerne le fait d’utiliser ses fonds spéciaux ou aussi connu comme étant les « Spezialfonds ».

Cette loi a été signée le 2 aout 2021 et implique le fait de permettre aux gros investisseurs de puiser dans l’immense réserve que représentent ces fonds (environ 2 100 milliards de dollars) et d’utiliser une partie pour l’investir dans les cryptomonnaies.

Pour plus de précisions sur cela, cette nouvelle loi allemande permet aux fonds spéciaux, qui sont composés de fonds de pension et d’importants assureurs d’investir environ 20 % de leur réserve d’argent, qui si on fait le calcul pourrait valoir plus de 400 milliards de dollars.

L’Allemagne, l’un des premiers pays européens qui ont accueilli à bras ouverts les cryptomonnaies

Si l’Allemagne a pu prendre une décision aussi importante en ce qui concerne la place des cryptomonnaies dans sa politique économique, c’est certainement le fait que le pays a été l’un des premiers, notamment en ce qui concerne l’Europe à avoir accepté l’utilisation de ces monnaies virtuelles.

En effet, l’Allemagne a par exemple permis à ses banques de proposer des services de gestion et d’achats liés aux crypto-actifs et ce, même si ces derniers n’ont pas encore été aussi populaires auprès du grand public, ce qui permet de dire que le pays a été depuis le début très confiant quant au potentiel de ces nouveaux actifs.

Binance