,

Les banques du Kazakhstan pourront proposer prochainement du Bitcoin

Kazakhstan.

Depuis 2020, le Kazakhstan a pu mettre en place une politique qui visait à faciliter l’exploitation des cryptomonnaies sur son territoire, en particulier le Bitcoin. Avec cela, le pays figure donc parmi les partisans des crypto-actifs et la décision qu’il vient de prendre récemment le confirme puisque le Kazakhstan vient d’élire un projet de loi qui permettrait à ses banques de proposer des services d’investissement en cryptomonnaies.

En gros, le Kazakhstan envisage de permettre à ses banques de vendre des cryptomonnaies, dont le Bitcoin.

Etoro


Le Kazakhstan envisage d’autoriser les banques à ouvrir des comptes bancaires destinés aux cryptos

Si on prend en compte les informations relatées par Khabar 24, une chaine de formation locale du Kazakhstan, de nombreuses banques du pays pourraient être autorisées à proposer des services liés aux cryptomonnaies, en particulier à vendre des Bitcoins.

Avec cela, le Kazakhstan semble de ce fait s’ouvrir davantage aux potentiels profits que pourraient proposer les cryptomonnaies et pourrait même devenir la prochaine crypto-nation à voir le jour.

Le Kazakhstan s’ouvre davantage au Bitcoin

Même si le pays n’a pas encore pu franchir le pas, comme l’a fait le Salvador en adoptant de manière officielle le Bitcoin, il faut dire que le Kazakhstan est sur la bonne voie pour exploiter le potentiel de la cryptomonnaie.

La preuve de cela est qu’en plus de mettre en place des servies légaux pour vendre et acheter du Bitcoin, le pays a aussi pu favoriser l’exploitation de ce dernier, notamment en accueillant de plus en plus les activités de minage de BTC.

En effet, le Kazakhstan figure actuellement parmi les destinations les plus prisées des mineurs, principalement ceux qui ont été banni de la Chine, après que cette dernière ait interdit le mining sur son territoire. Avec cela, il faut donc dire que le Kazakhstan pourra figurer d’ici peu dans la liste des pays, avec le Canada ou les Etats-Unis, qui pourront bénéficier du retrait de la Chine de la course aux activités de minage.

Binance