,

Le Bitcoin en tant que monnaie légale, le FMI continue d’avertir les pays qui veulent s’y lancer

Le Bitcoin en tant que monnaie légale.

Pour rappel, le Salvador a décidé d’adopter le Bitcoin comme monnaie nationale en juin dernier et ce, à même titre que le dollar américain. Néanmoins, il semblerait que cette décision ne fait pas l’unanimité, notamment auprès des institutions internationales, en particulier le FMI, qui continue d’affirmer que c’est une très mauvaise idée.

En effet, le FMI désapprouve totalement cette action initiée par le Salvador et pour se faire entendre, l’institution a décidé de lancer des avertissements assez poignants sur son blog par le biais d’un article qui a pour titre « Les cryptomonnaies comme monnaie nationale ? Un pas de trop ».

Etoro


Le FMI et d’autres institutions majeures mettent en garde le Salvador

Dès que le Salvador avait annoncé publiquement son intention d’utiliser le Bitcoin en tant que monnaie à part entière, les réactions ont été nombreuses et rapides. Assurément, plusieurs organisations ont rapidement contesté la loi Bitcoin que le pays a mis en place. Parmi celles-là, il y a bien évidemment le FMI, l’ONU mais aussi la Banque mondiale etc.

La raison de cela, ou du moins ce que ces institutions affirment c’est que le fait d’adopter une cryptomonnaie, en particulier le Bitcoin comme monnaie nationale pourrait entrainer divers problèmes, notamment au niveau économique, au niveau de la sécurité monétaire comme le blanchiment d’argent et surtout au niveau d’une utilisation qui pourrait être dangereuse et non règlementée du crypto-actif.

D’ailleurs, d’après le FMI, l’acceptation des cryptomonnaies pourrait favoriser un trouble important, ce que l’institution a appuyé en disant « En l’absence de mesures solides de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, les cryptoactifs peuvent être utilisés pour blanchir de l’argent mal acquis, financer le terrorisme et échapper à l’impôt. »

Adoption du Bitcoin comme monnaie légale, une tendance qui pourrait s’installer

Malgré les avertissements et les inquiétudes des institutions majeures telles que le FMI, de plus en plus de pays semblent vouloir suivre le modèle du Salvador.

Eh oui, même si ces dernières ont pu désapprouver une telle décision, il est clair qu’il existe tout de même des raisons assez concrètes qui favorisent l’acceptation des cryptomonnaies, en particulier le Bitcoin. Pour donner un exemple de cela, il faut savoir que le fait de promouvoir l’utilisation du Bitcoin permet à un pays d’être plus indépendant et surtout de mettre en place un nouveau système économique qui ne sera pas contrôlé par les grandes puissances.

De ce fait, on peut donc dire que cette démarche initiée par le Salvador pourra devenir une tendance auprès des autres pays, principalement ceux qui veulent trouver une alternative de choix pour leur développement économique et rien n’y personne ne pourra l’arrêter.

Binance