,

Le Salvador reconnait le Bitcoin comme monnaie légale et devient le premier pays à l’adopter officiellement

Bitcoin (BTC).

Si beaucoup de pays veulent à tout prix limiter l’expansion des cryptomonnaies, en particulier le Bitcoin sur leur territoire, nombreux sont également ceux qui sont prêt à les accueillir à bras ouverts.

En effet, on peut dire que les avis concernant des cryptos influents comme le Bitcoin sont assez divergents et si les détracteurs de ce dernier ne manquent pas, ses partisans sont tout aussi nombreux et c’est justement le cas du Salvador, qui vient de reconnaitre officiellement le Bitcoin comme étant une monnaie légale et nationale et a même mis en place une loi concernant la cryptomonnaie, appelée la « Bitcoin Law ».

Etoro


Avec cette initiative, on peut donc dire que le Salvador devient le premier pays à considérer le BTC comme étant une monnaie à part entière, mais aussi le premier à l’adopter entièrement.

Le parlement du Salvador a été en faveur de la « Bitcoin Law »

Dès que la loi Bitcoin a été votée, c’était le président du Salvador Nayib Bukele lui-même qui l’a annoncé et ce, sur Twitter. Dans son tweet, l’homme d’Etat salvadorien a tenu à faire savoir que la loi l’avait remporté avec 62 voies favorables sur les 84 et a expliqué que cette initiative visait principalement à réinventer le secteur de la finance. D’ailleurs, le président était tout à fait confiant et a ajouté que « Nous espérons que cette décision ne sera qu’un début pour offrir un espace où certains des principaux innovateurs pourront réimaginer l’avenir de la finance, aidant potentiellement des milliards de personnes dans le monde. »

Avec cela, on peut donc dire qu’avec un tel résultat, le parlement du Salvador croit dur comme fer en l’avenir que pourra offrir les cryptomonnaies comme le Bitcoin (BTC) et aussi les avantages que cette décision apportera au pays.

Le Salvador voit le Bitcoin comme une monnaie à part entière

Si le dollar américain est la monnaie officielle utilisée au Salvador et ce, depuis l’année 2001, cette décision d’adopter de manière officielle le Bitcoin ne va en aucun cas changer cela.

Effectivement, en acceptant le BTC, le pays cherche avant tout à obtenir une alternative au dollar et certainement pas de le remplacer.

D’ailleurs, toujours selon Nayib Bukele, l’objectif de cette adoption du Bitcoin est avant tout de pouvoir créer de nouveaux emplois, mais surtout de favoriser l’inclusion financière des salvadoriens, qui pour la plupart ne sont pas véritablement actifs sur le plan économique légale puisque pas moins de 70 % de la population ne possède pas de compte en banque vu que nombreux sont ceux qui évoluent dans les secteurs informels.

Donc, le fait que le Salvador puisse démocratiser officiellement l’utilisation du Bitcoin sur son territoire va de ce fait lui permettre de créer plus d’opportunités, de renforcer son système financier et par la même occasion de lui rendre moins dépendant au dollar américain.

Binance