,

Ripple vs SEC, le gendarme financier américain va passer le XRP au microscope

Ripple vs SEC.

Le combat que mène la SEC (Securities and Exchange Commission) contre Ripple, dure déjà environ 6 mois, mais on peut dire que l’issue est toujours incertaine, notamment pour la firme émettrice du XRP.

En effet, lourdement impactée par les plaintes du gendarme de la Bourse US, Ripple tente par tous les moyens de s’en sortir ou du moins de minimiser les sanctions à son encontre, mais il faut dire que la bataille est assez rude et qu’il y a des fortes chances que la SEC puisse avoir gain de cause, principalement en ce qui concerne le statut du XRP, qui est accusé d’être une émission illégale de valeurs mobilières ou securities.

Etoro


Selon les informations, il semblerait bien que le gendarme a pu marquer un nouveau point et va surtout pouvoir se pencher en détail sur les agissements de la société Ripple sur le plan international en ce qui concerne la mise en circulation de son jeton.

Le XRP passé au crible, les autorités de régulations étrangères entrent en scène

Lorsque les avocats de l’entreprise Ripple ont voulu mettre en place leur défense, afin de prouver que le XRP n’est en aucun cas une securities, il faut dire qu’ils ont particulièrement misé sur le fait que la SEC n’est serait pas en mesure de prouver l’émission du jeton hors de sa  juridiction, à savoir à l’international.

En premier lieu, cela a pu grandement aider Ripple, mais après que la justice américaine s’est penchée du côté du régulateur et lui a permis d’enquêter sur l’entreprise et les émissions de son jeton à l’international, il semblerait bien que cette dernière s’est fait prendre à son propre piège.

Effectivement, La juge Sarah Netburn a accordé à la Securities and Exchange Commission le droit de pouvoir mener une enquête plus approfondie sur l’affaire et ce, en demandant leur aide aux différents régulateurs étrangers, ce qui va lui permettre d’apporter de nouveaux éléments qui ne seront certainement pas bénéfiques pour Ripple et le XRP.

Le XRP est condamné ? Les choses se compliquent pour le jeton de Ripple

Si la SEC est certainement le régulateur le plus déterminé à faire tomber le XRP, il est tout de même important de voir que si d’autres régulateurs entrent en scène, cela ne va pas faire du bien à Ripple.

Assurément, avec cela, il est clair que les adversaires de Ripple et de sa cryptomonnaie vont devenir nombreux, surtout que la participation à l’affaire pourra être assez lucrative pour les autres régulateurs, qui pourront empocher d’importantes amendes venant de l’entreprise si jamais il sera prouvé que le XRP est bel et bien une securities, ce qui signifie que les motivations seront énormes.

Binance