, ,

La Turquie durcit sa position et interdit les paiements impliquant les cryptomonnaies

La Turquie interdit les paiements impliquant les cryptomonnaies.

La décision que la Turquie vient de prendre récemment est un véritable coup dur pour les cryptophiles turcs car un nouveau décret est paru dans le journal officiel et annonçait le fait d’interdire les paiements en cryptomonnaies dans le pays et sera effectif à partir du 30 avril prochain.

Avec cela, on peut dire que le gouvernement turc a dédié de durcir sa position vis-à-vis des cryptomonnaies et ce, malgré le fait que les citoyens ont démontré un intérêt grandissant pour ces dernières, en particulier le Bitcoin.

Etoro


En effet, avec la chute de valeur importante dont était victime leur monnaie, les turcs se sont tournés vers le Bitcoin et les autres altcoins et l’augmentation des recherches Google les concernant en est la preuve concrète et voilà qu’en ce moment, le régime d’Ankara a décidé de les restreindre. Eh oui, il est important de dire que ce revirement ne va certainement pas faciliter la tâche aux différents acteurs, mais aussi à tous ceux qui s’intéressent aux cryptomonnaies car cela va véritablement freiner leur développement dans le pays.

Une interdiction basée sur la même rengaine concernant les cryptomonnaies

Annoncée par le biais d’un décret qui était paru dans le journal officiel turc, cette nouvelle règle visant à interdire l’utilisation des cryptomonnaies comme monnaie de paiements montrait surtout une politique qui s’oppose aux actifs numériques.

Effectivement, d’après l’annonce qui qui sait que « Les actifs cryptographiques ne peuvent pas être utilisés directement ou indirectement pour les paiements. Aucun service ne peut être fourni pour l’utilisation directe ou indirecte d’actifs cryptographiques. » Ce qui permet d’affirmer que la Turquie a donc décidé de limiter les applications liées aux crypto-actifs.

D’ailleurs, toujours d’après cette annonce qui a été émise par la banque centrale de Turquie, les motivations qui justifient cette décision se basaient principalement sur les nombreux risques concernant les cryptomonnaies notamment, la volatilité importante, le fait de ne pas pouvoir annuler les transactions réalisées et surtout la possibilité qu’elles puissent être utilisées de manières illégales.

Eh oui, comme on pouvait s’y atteindre, cette interdiction mise en place par la Turquie se repose donc sur les mêmes arguments que la plupart de ceux qui ne sont pas convaincus par les actifs numériques évoquent, ce qui permet de ce fait de dire que la Turquie commence à affirmer sa position en tant qu’opposant aux cryptomonnaies.

Interdiction des paiements en cryptomonnaies en Turquie, qu’est-ce que cela implique ?

Même si cette nouvelle décision prise par le gouvernement turc semble au premier abord insignifiante, il est tout de même judicieux de voir les possibles impacts que cela pourrait avoir sur le système financier dans le pays.

Assurément, il est clair que la Turquie est dans une phase difficile actuellement, surtout en ce qui concerne le contexte économique puisque la monnaie du pays, à savoir la livre turque ne cesse de chuter. Et voulant échapper à cela, la plupart des citoyens ont donc voulu trouver une alternative plus sûre, à savoir les cryptomonnaies, ce qui a augmenté considérablement l’intérêt que ces dernières ont occasionnés.

Or, vu que le pays a décidé brusquement de bannir l’utilisation des cryptos en tant que moyen de paiement, cela a donc freiné grandement le développement de ces derniers dans le pays, ce qui pourrait donc provoquer une autre crise économique surtout que les cryptomonnaies commencent à prendre une place importante dans le système financier mondial.

Binance