,

Ripple obtient gain de cause, le XRP pourra peut-être retrouver son statut en tant que cryptomonnaie

Ripple.

Malgré les accusations portées par la SEC à son encontre, la société Ripple a toujours tenu à se défendre et il semblerait qu’elle pourra profiter d’une petite victoire en ce moment, car la justice vient de trancher en sa faveur sur un des points les plus importants concernant son combat avec le régulateur financier.

En effet, la justice vient d’ordonner au gendarme financier américain de lui fournir les documents internes qui ont permis à ce dernier de qualifier le Bitcoin et l’Ether en tant que cryptomonnaies.

Etoro


Pour rappel, il faut savoir que la SEC a porté plainte contre Ripple en se basant sur le fait que le XRP serait une security et non un crypto-actif, ce qui a donc fait réagir l’entreprise car cette dernière a toujours soutenu que son jeton est semblable au BTC et à l’ETH et a donc, un temps exigé que l’organisme de réglementation lui  communique les documents qui peuvent justifier le statut de ces derniers.

Avec cela, on peut donc dire que Ripple pourra souffler un peu, surtout s’il est vérifié qu’il n’y a aucune différence entre les 3 actifs, à savoir le XRP, le BTC et l’ETH.

Le XRP, victime d’accusations non fondées ?

L’affaire qui lie le régulateur américain de la bourse et Ripple Labs dure déjà depuis quelques mois puisqu’elle a débuté en décembre dernier. Néanmoins, durant toute cette période, on peut dire que la firme n’a pas vraiment pu avoir gain de cause et que ce retournement de situation est peut-être la lueur d’espoir qu’elle attendait.

Eh oui, grâce à cela, la situation pourrait très bien tourner en faveur de l’émetteur du XRP, surtout que si les documents internes que la justice a exigés à la SEC permettent de déterminer que ce jeton est vraiment une cryptomonnaie et non une security, il est bien probable que Ripple puisse s’en tirer avec tous les honneurs.

Comment la SEC pourra réagir ?

Même si ce revirement est tout à fait favorable pour Ripple, il est important de souligner que le combat est encore loin d’être gagné pour celle-ci.

Assurément, la SEC, qui est connue pour son acharnement ne va certainement pas s’arrêter là et qu’elle pourra de ce fait trouver d’autres failles qui peuvent faire tomber le XRP.

Justement, selon les informations, l’organisme a déjà riposté en disant que : «… les ventes de deux actifs numériques similaires – le bitcoin et l’éther – ne constituaient pas des offres de titres », ce qui pourrait signifier que même s’il y aurait bien des similarités entre ces derniers et le XRP, le fait que Ripple ait émis son jeton comme étant des titres pourrait jouer contre elle.

Donc, comme toujours, cette histoire est encore loin d’être terminée et seul l’avenir pourra nous dire qui sortira vainqueur et qui devra s’incliner.

Binance