, , ,

La France durcit la surveillance des cryptomonnaies

La France durcit la surveillance des cryptomonnaies.

Il est connu de tous que la France figure parmi les pays qui ne tolèrent en aucun cas tout ce qui peut se rapporter aux cryptomonnaies. Eh oui, depuis toujours, le gouvernement français a pu montrer sa position en ce qui concerne ces dernières et il est clair qu’il n’est pas du tout fan.

Avec cela, le pays n’hésite donc pas à prendre diverses décisions à l’encontre du marché des crypto-actifs et ce, afin de combattre le blanchiment d’argent, mais surtout aussi le terrorisme, des méfaits que la France associe principalement à l’utilisation des devises virtuelles.

Etoro


Néanmoins, même si cela empêche déjà le fait de profiter pleinement de ses cryptos en France, il faut dire que ce n’est certainement pas le pire scénario qui puisse arriver car dernièrement, un nouveau décret vient de sortir, notamment sur le Journal Officiel et implique surtout la mise en place d’un contrôle renforcé sur le marché des cryptomonnaies et surtout une interdiction de territoire pour ceux qui ne suivent pas le règlement.

La France continue son combat contre les cryptos ?

Si l’on se réfère aux dires de la plupart des membres du gouvernement français, le seul fait de s’intéresser aux cryptomonnaies, en particulier le Bitcoin, revient à dire que l’on est soit un terroriste, soit un criminel.

Avec cela, il n’y donc plus de doute en ce qui concerne l’aversion de la France vis-à-vis de ces dernières et c’est justement ce qu’a affirmé Bruno Le Maire, le Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, pas plus tard que l’année dernière, ce qui signifie que le pays est certainement l’un des plus fervents ennemis des cryptomonnaies.

De plus, la France semble être déterminée à faire pression sur l’univers des crypto-actifs et n’hésite pas à mener un combat farouche afin de mieux les surveiller et c’est ce qu’implique justement ce récent décret qui vient de paraitre et qui se base sur un contrôle plus strict qui se présentera sous une surveillance renforcée de l’identité, mais aussi des activités de tous les utilisateurs de cryptos sur le territoire.

La France veut-elle contrôler les cryptomonnaies ?

Pour la plupart de ceux qui s’intéressent aux cryptomonnaies, le fait que ces dernières puissent offrir une échappatoire au système financier traditionnel est certainement l’un des raisons qui peuvent les pousser à s’y aventurer.

Toutefois, en observant ce nouveau décret, il semblerait que le gouvernement français tente par tous les moyens de contrôler la totalité des fonds détenus en cryptomonnaies, ce qui occasionne de ce fait une incohérence entre le mode de fonctionnement des crypto-actifs et l’implication de l’Etat.

En effet, il parait que la France veut avoir un contrôle total dans un secteur où la décentralisation et l’autonomie sont les mots qui peuvent le plus le définir, ce qui pourrait donc entrainer des complications, que ce soit pour les acteurs cryptos, mais aussi pour tous ceux qui évoluent dans ce nouvel eldorado numérique.

Binance