,

Fiscalité des cryptomonnaies, comment s’en sortir avec la déclaration d’impôts

Fiscalité des cryptomonnaies.

La traditionnelle période de déclaration des impôts devra arriver bientôt et pour la plupart des gens, surtout pour ceux possèdent des cryptomonnaies, cela pourrait très bien occasionner quelques difficultés.

Effectivement, il faut savoir qu’en ce qui concerne les cryptomonnaies, il est obligatoire de déclarer les plus-values concernant les transactions de ces dernières aux services fiscaux, or ceux qui ont déjà dû se confronter à cette tâche le diront certainement que ce n’est pas du tout facile.

Etoro


De ce fait, tous ceux qui détiennent des cryptos devront donc prochainement penser à cela, mais ce qui est sûr, c’est que nombreux sont également ceux qui ne savent pas comment procéder surtout pour le calcul des plus-values, mais surtout aussi le fait d’être éligible auprès des services fiscaux.

Heureusement, il existe différentes solutions qui peuvent faciliter cela et c’est ce qu’on va essayer de voir ici.

Fiscalité des cryptomonnaies, ce qu’il y a à savoir ?

Même si les cryptomonnaies n’étaient pas vraiment intégrées au système de fiscalité auparavant, il faut dire que les choses sont en train d’évoluer en ce moment.

En effet, lorsque ces nouveaux actifs n’étaient pas encore pris en compte par la fiscalité, ils étaient avant tout considérés comme étant des biens meubles et ont donc dû être déclaré et soumis comme tous les autres à une imposition de 36,2%.

Toutefois, ce n’était qu’en 2018, notamment pour la France, que les cryptomonnaies ont été prises en compte de manière règlementaire et ont bénéficié d’une fiscalité qui leur est dédiée.

En plus de cela, c’était en 2019, grâce au Projet de Loi de finance que l’Etat a mis en place  l’obligation de calculer et déclarer les gains en cryptomonnaies, par le biais d’une imposition sur les plus-values liées à la vente ou l’achat de ces dernières.

Par ailleurs, il faut savoir que les crypto-actifs sont imposés actuellement par une imposition forfaitaire de 30% qu’on peut appeler Flat tax ou aussi par le mécanisme du prélèvement forfaitaire unique.

Fiscalité des cryptomonnaies, les solutions pour la faciliter

D’après ce qu’on vient de voir, les cryptomonnaies possèdent actuellement une fiscalité qui leur sont propre et à cause de cela, il peut être difficile pour ceux qui en détiennent de se retrouver.

Heureusement, il existe actuellement diverses solutions pour faciliter cela, notamment pour le calcul des plus-values.

Ces solutions se présentent généralement comme étant des prestations proposées par une entreprise spécialisée ou aussi comme des outils, plus particulièrement des logiciels qui assurent toutes les opérations nécessaires.

Pour donner des exemples de cela, il y a d’ailleurs l’outil du Trading du Coin ou aussi de Coqonut etc. qui proposent diverses fonctionnalités liés à la fiscalité des cryptomonnaies.

Binance