,

Arnaques cryptos : le yuan numérique est dans le collimateur des escrocs opportunistes

yuan numérique.

Alors que le yuan numérique se place dans les dernières phases de son lancement, la police chinoise tient à alerter les citoyens d’une large gamme d’escroqueries qui y sont liées.

En effet, il a été découvert que des arnaqueurs projettent de soutirer des fonds aux utilisateurs du yuan numérique et ce, en leur proposant une méthode alléchante qui pourrait leur permettre de s’enrichir facilement et rapidement.

Etoro


Si on suit les informations recueillies par les forces de police chinoises, ces escroqueries liées à la CBDC de la Chine sont très bien élaborées et très sophistiquées et si on se base sur la traduction recueillie, cela s’appellerait « Portefeuille international de la Banque centrale ».

Et à l’heure actuelle, il a été observé que plus de centaines d’utilisateurs ont déjà mordu à l’hameçon, surtout que dans le cadre de la promotion de sa CBDC, la Chine a organisé récemment une énorme loterie qui a eu pour but de distribuer gratuitement le yuan numérique et ce, à des milliers de personnes.

Les arnaqueurs promettent des gains considérables pour attirer leur victime

En observant la situation, il est clair que les escrocs qui tentent de profiter du lancement du yuan numérique n’ont pas lésiné sur les efforts car apparemment, leur projet malveillant est bien élaboré.

Pour ce faire, ils n’ont même pas hésité à annoncer qu’une plateforme sera mise en ligne prochainement, à savoir en mars et pour inciter le public à y adhérer, ils affirment que les transactions réalisées sur cette dernière permettront aux utilisateurs de bénéficier des bonus qui peuvent aller jusqu’à 2%.

Néanmoins, comme l’indique les autorités chinoises et plus particulièrement la Banque populaire de Chine ou BPOC, ces escroqueries se basent sur un système pyramidal et surtout sur des stratégies marketing multi-niveaux.

Effectivement, les fraudeurs qui s’occupent du « Portefeuille international de la Banque centrale » assurent que tous ceux qui pourront recruter d’autres utilisateurs (victimes) sur le projet pourront avoir accès à un fonds conséquents de 186 millions de dollars, ce qui fait que les investisseurs devront donc recevoir pas moins de 24 000 dollars s’ils participent au mouvement.

D’ailleurs, pour assurer leur crédibilité, les escrocs ont indiqué que les deux tiers du fonds seront alloués pour la promotion du CBDC chinois dans les pays étrangers et que la somme restant sera mis à disposition des participants.

La BPOC met les citoyens en garde contre les organisations non-officielles qui prétendent être liées au yuan numérique

A cause de cette prolifération grandissante d’escroqueries concernant le yuan numérique, la BPOC n’a pas hésité à lancer une alerte nationale, adressée aux citoyens, sur les organisations ou autres groupes qui prétendent œuvrer pour le yuan numérique, surtout s’ils ne sont affiliés de manière officielle au gouvernement ou grandes banques chinoises.

On peut dire que cela tout à fait nécessaire car dans ce cas précis, principalement lorsque les arnaqueurs optent pour des systèmes aussi sophistiqués que le pyramide de Ponzi et le marketing multi-niveaux, la sensibilisation est toujours de mise surtout que face à des promesses de gains aussi alléchantes, le public est souvent plus facile à manipuler.

Binance