,

Ripple est dans une phase critique, tout le monde abandonne le XRP, y compris MoneyGram

MoneyGram.

Malgré le fait que Ripple Labs continue de plaider sa cause suite à l’accusation de la SEC, il semblerait que l’entreprise est dans une mauvaise passe actuellement, principalement en ce qui concerne son jeton, le XRP.

En effet, de plus en plus de ses partenaires, qu’il s’agit d’exchanges ou aussi de firmes spécialisées dans le transfert de fonds commencent à l’abandonner etc. et parmi ceux-là, il y a eu le géant Kraken, CoinBase ou surtout aussi MoneyGram.

Etoro


Avec cela, on peut dire que la situation est catastrophique pour Ripple, car en plus de devoir faire face à la menace de la SEC, il doit également se passer de la plupart de ses soutiens, principalement en ce qui concerne MoneyGram, qui se présente en passant comme étant son partenaire de longue date.

Ripple est grandement impacté par le litige avec la SEC

Tous ceux qui ont pu suivre l’affaire qui impliquait Ripple Labs avec la Security and Exchange Commission le savent certainement que l’organisme financier a accusé l’entreprise d’avoir émis des titres financiers, à savoir le jeton XRP.

A cause de cette situation, non seulement, Ripple est menacée de devoir faire face à un long procès, mais aussi que le marché du XRP risque d’être grandement impacté, notamment en ce qui concerne son cours qui connait actuellement des hauts et des bas inquiétants.

Ajouté à cela, ce litige qui oppose Ripple à la SEC a occasionné un problème bien plus grave pour la firme, à savoir le fait que de plus en plus d’acteurs importants dans la cryptosphère continuent de l’abandonner et d’après les informations obtenues, c’est le cas de MoneyGram, qui a annoncé dernièrement que : « En raison de l’incertitude concernant le litige en cours avec la SEC, la société MoneyGram a suspendu les transactions sur la plateforme ODL de Ripple (…) »

MoneyGram ne veut plus soutenir le XRP

Pour ceux qui ne le savent pas, MoneyGram et la société Ripple ont entrepris un partenariat qui a eu pour but de développer le marché du XRP.

Et malgré cette collaboration, qui a été au début assez fructueuse, surtout que MoneyGram a pu faire des bénéfices importantes grâce aux paiements émis par Ripple Labs (plus de 50 millions de dollars en 2020), la société spécialisées dans le transfert de fonds a préféré ne plus s’occuper du XRP et ne s’attend plus aux bénéfices occasionnés par le développement du marché du XRP.

Pour faire court, on peut donc en déduire que même si le XRP a été considéré comme étant un actif très prometteur, cette situation qui lie Ripple avec la SEC est devenue un frein pour son développement, aussi bien que même les sociétés qui ont pu faire d’importants bénéfices comme MoneyGram ont dû y faire une croix dessus.

Binance