,

Le Bitcoin a également conquis les Émirats Arabes Unis

Bitcoin.

Si certains pays envisagent d’interdire tout mouvement lié aux cryptomonnaies, beaucoup d’autres commencent au contraire à considérer le fait de les adopter et c’est justement le cas des Émirats Arabes Unis.

Visiblement conquis par les monnaies virtuelles, les Émirats Arabes Unis commencent effectivement à s’ouvrir à ces dernières et la preuve la plus concrète de cela est l’implication de KIKLABB, une entreprise publique du pays, qui a affirmé vouloir accepter les paiements en cryptos.

Etoro


KIKLABB, première entreprise nationale à mettre en place un système de paiement en cryptomonnaies

L’intérêt des entreprises à l’égard du Bitcoin et des autres devises virtuelles n’est certainement plus à prouver en ce moment, car nombreuses sont celles qui n’hésitent pas à y investir leur trésorerie ou aussi de les utiliser dans leurs transactions courantes.

Eh oui, si on ne cite ici que Tesla ou aussi MicroStrategy etc. bon nombre de grandes entreprises misent actuellement sur les cryptomonnaies et pour celles qui sont basées aux Émirats Arabes Unis, on peut dire que c’est KIKLABB qui a pu sauter le pas en premier.

Grâce à cela, cette firme qui se spécialise surtout sur l’accompagnement à l’implantation d’entreprise dans le pays, se présente donc comme étant la première entreprise qui accepte l’utilisation de cryptos comme le Bitcoin, l’Ether ou aussi le Tether, notamment comme moyen de paiement.

D’ailleurs, selon les responsables de KIKLABB, cette initiative a été prise suite à l’intérêt grandissant de plusieurs de ses clients pour le pour les crypto-devises, et c’est justement ce qui a été affirmé dans une de leur communiqué qui disait :    « Nous avons constaté un intérêt croissant pour la crypto-monnaie de la part de plusieurs clients des secteurs de la blockchain et de la Fintech faisant partie de la communauté KIKLABB, donc ce n’était vraiment qu’une question de temps avant que nous reconnaissions Bitcoin, Ethereum et Tether. »

Les Émirats Arabes Unis s’intéressent de près à la technologie blockchain

Même si c’est l’entreprise KIKLABB qui a pu mettre en avant son projet d’adoption des cryptomonnaies pour son système de paiement, il faut dire que cette initiative en dit long sur l’implication des Émirats Arabes Unis concernant ces nouvelles monnaies.

Effectivement, le pays commence à montrer son intérêt pour l’univers des monnaies virtuelles et même s’il est quelque peu discret sur ce sujet, cela ne veut surtout pas dire qu’il ne s’implique pas.

La preuve de cela est que les Émirats Arabes Unis pensent actuellement à adopter une politique qui se base surtout sur l’utilisation de la technologie blockchain et ce, pour assurer ses transactions gouvernementales.

En plus de cela, un projet de grande envergure appelé Crypto Valley a même été déjà lancé et consiste surtout à la mise en place d’un hub qui pourra favoriser l’économie blockchain du pays.

Pour plus de précisions sur cela, l’initiative Crypto Valley a été le fruit du partenariat entre l’entreprise Dubai Multi Commodities Centre ou DMCC et les entreprises CV VC et CV Labs.

Et en plus de booster les activités liées à la technologie blockchain, ce projet sera également prévu pour faciliter la création de start-up, mais se présentera aussi comme étant un écosystème à part entière et sera mis à disposition des entreprises qui désirent y organiser divers évènements comme des formations, des campagnes de financement, des parrainages etc.

Binance