, , ,

L’Inde prévoit d’interdire les cryptomonnaies ? Les exchanges du pays ont décidé d’agir

interdire les cryptomonnaies.

A cause de l’essor important des cryptommonnaies en 2020, la question sur la nécessité de les réguler est devenue une préoccupation majeure pour la plupart des pays.

En effet, le marché des cryptomonnaies a connu une évolution sans précédente depuis l’année dernière, ce qui a eu pour effet de freiner certains gouvernements en ce qui concerne le fait de les utiliser.

Etoro


De ce fait, mis à part ceux qui les ont écartés dès le début, nombreux sont actuellement les pays qui pensent à interdire complètement les monnaies virtuelles. Et si on en croit les dernières nouvelles, il semblerait que l’Inde figure parmi ces pays qui pensent à bannir les cryptomonnaies.

Interdiction des cryptomonnaies en Inde, une menace à ne pas prendre à la légère

Si le Nigéria vient récemment d’annoncer par le biais de sa banque centrale (CBN) qu’il est désormais interdit de réaliser des transactions liées aux cryptomonnaies sur son territoire, l’Inde semble également être favorable par rapport à cette décision.

Effectivement, il est très probable que la banque centrale indienne puisse également prendre ce chemin et c’est justement une situation que les investisseurs en crypto redoutent, car mine de rien, cela pourrait signer l’arrêt de mort des crypto-actifs dans le pays.

Néanmoins, d’après les informations liées à cette nouvelle, il parait que le gouvernement indien ne s’attaquera qu’aux cryptomonnaies privées et qu’une telle initiative vise surtout à mettre en place et à promouvoir la création d’une monnaie électronique nationale, à savoir une version numérique du roupie.

Interdiction des cryptomonnaies en Inde, les échanges réagissent face à la menace

Même si l’Inde prévoit de ne bannir que les cryptomonnaies jugées comme privé, il faut savoir que la plupart des industriels de l’univers des cryptos basés en Inde semblent craindre une autre réalité.

Eh oui, jusqu’à maintenant, la définition d’une cryptomonnaie privée n’a pas encore été précisée et vu que l’Inde prévoit de créer une version numérique de sa monnaie, il est donc clair que tous les crypto-actifs autre que cette dernière pourront être interdits.

De ce fait, face à cette menace grandissante, tous les grands acteurs de la cryptosphère indien, notamment les plateformes d’échanges ont préféré de ne pas attendre que la sentence puisse être annoncée par le gouvernement et pour cela, ils ont donc décidé d’unir leur force.

Assurément, la plupart des exchanges en Inde se sont unis afin de mettre en place une contre-attaque, si on peut le dire comme ça, et ce, en lançant une plateforme commune appelée Indiawantsbitcoin.org.

Cette plateforme a été créée pour pouvoir envoyer des messages aux membres du parlement indien et permet surtout de faire intervenir toutes les personnes qui désirent plaider la cause des cryptomonnaies et donc d’assurer l’avenir du marché en Inde.

Binance