,

Rançons en Bitcoins, la victime a du faire son choix entre des Bitcoins ou ses bijoux de famille

Rançons en Bitcoins.

Avez-vous déjà entendu parler des demandes de rançons sur Internet ? Eh bien, on imagine bien que oui, car depuis quelques temps, cette pratique illégale semble être devenue populaire et nombreux sont les internautes qui en sont victimes.

En effet, pour faire court, ce genre de situation implique souvent une personne qui se présente comme étant un hackeur et qui prend par exemple en otage des données personnelles et surtout sensibles de leur victime et menace de ce fait de les détruire ou aussi de les divulguer si jamais cette dernière ne paie pas la rançon demandée.

Etoro


Cette rançon se présente la plupart du temps comme étant une somme d’argent assez conséquent, mais depuis que les cryptomonnaies ont pris de l’importance, notamment le Bitcoin, les hackeurs les demandent de plus en plus.

Eh oui, il est devenu courant de voir des cas de ransomwares à payer en Bitcoin, mais l’une des histoires les plus invraisemblables et les plus folles concernant cela est certainement ce qui est arrivé à Sam Summers, qui a dû payer une rançon en BTC pour que ses bijoux de famille puissent être libérés.

Découvrons plus de détails sur cette histoire dans cet article.

Rançons en Bitcoins, une prise d’otage quelque peu extravagante

D’après le magazine Vice, qui a été la première à relater cette histoire, il parait que la victime, à savoir Sam Summers a eu l’idée d’utiliser une ceinture de chasteté connectée baptisée Cellmate.

Effectivement, l’appareil, qui sert principalement à limiter les activités sexuelles d’un individu est surtout contrôlé grâce à une application sur smartphone, ce qui fait que dès que Sam Summers l’a posé sur lui, la ceinture s’est verrouillée et tout de suite après, un SMS lui est parvenu en indiquant que ses parties intimes étaient prises en otage.

Eh oui, le SMS avait précisé que quelqu’un avait pris contrôle de ses bijoux de famille, qui le rappelons le, sont emprisonnés par la ceinture et que s’il voulait qu’ils soient libérés, il faudrait payer une rançon en Bitcoin qui équivaut à 1 000 dollars.

Sur le coup, Sam Summers a d’abord pris cela pour une blague, notamment venant de sa femme, mais dès que cette dernière a annoncé qu’elle n’y était pour rien, le malheureux a rapidement pris peur, surtout que le code de sécurité qui sert à désactiver la ceinture qu’on lui a fourni ne marchait pas.

Rançons en Bitcoins, la victime a dû payer mais le hackeur ne cédait pas

Face à une situation pareille, il est clair que le commun des mortels voudra s’en sortir rapidement et c’est justement ce qu’a fait Sam Summers, car il a décidé de payer et ce, avec des BTC qu’il avait en  sa possession sur un vieux portefeuille.

Cependant, le maitre chanteur ne s’est pas contenté de cela, car lorsqu’il a vu que sa victime a pu payer assez rapidement, il a donc voulu en avoir plus et a donc décidé de poursuivre sa prise d’otage.

Excédé par cela et aussi horrifié par l’idée que l’histoire pourrait ne pas se terminer, Sam a donc pris la décision de trouver la solution par lui-même et aidé par sa compagne, il a pris les taureaux par les cornes et a choisi de couper la ceinture à l’aide d’un coupe-boulons.

Heureusement pour lui, cette initiative a pu porter ses fruits car après quelques tentatives, l’appareil a cédé et ses biens les plus précieux ont donc pu trouver leur liberté.

Binance