,

La ville de Miami projette d’utiliser le Bitcoin comme moyen de paiement pour les salaires et les impôts

bitcoin.

Si quelqu’un avait prédit il y a quelques années que le cours du Bitcoin pourrait atteindre les 40 000 dollars et que cette cryptomonnaie serait largement utilisée comme moyens financiers, alors il est certain que la plupart des gens s’en serait moqués.

Néanmoins, même si cela a pu sembler invraisemblable auparavant, ces faits commencent à se concrétiser car de un, le prix du Bitcoin continue de grimper encore et toujours, et aussi que son utilisation se démocratise de plus en plus.

Etoro


Et si on se base sur ce dernier point, il faut dire que le Bitcoin commence à être adopté par la finance traditionnelle, lui permettant de ce fait d’être utilisé comme moyens d’échange, notamment pour payer des salaires voire même de régler des impôts et c’est justement ce que projette la ville de Miami.

En effet, depuis quelques temps, Miami à démontré son intérêt pour les cryptomonnaies, plus particulièrement le BTC et a même pu héberger le whitepaper de Bitcoin sur son site municipal et ce, malgré les menaces émises par Faketoshi (Craig Wright). Et pour marquer le coup, la mairie de la ville a même annoncé sa volonté d’entreprendre ce projet assez extravagant qui implique le fait d’adopter la reine des cryptomonnaies pour qu’elle soit largement utilisée.

Utiliser des Bitcoins plutôt que des dollars, la ville de Miami va-t-elle délaisser le billet vert ?

C’était durant une interview menée par Forbes que le maire de Miami, Francis Suarez, a pu annoncer sa volonté d’intégrer le Bitcoin dans la plupart des systèmes de paiement de la ville ou du moins ceux qui touchent les services municipaux.

Effectivement, le maire républicain a fait savoir que le crypto-actif pourra être utilisé par la ville de plusieurs manières, à savoir le fait de :

Rémunérer le personnel municipal en Bitcoin

Permettre aux citoyens de payer les différents impôts comme les taxes et les redevances en Bitcoin

Investir une partie du capital du trésor public dans des Bitcoins

Par ailleurs, le maire Francis Suarez a également annoncé lors de l’interview qu’il envisage fortement d’utiliser des bitcoins pour financer sa campagne de réélection, un fait qui démontre surtout l’implication de ce dernier dans la quête d’une démocratisation plus importante du roi des crypto-actif, mais également l’abandon des systèmes financiers conventionnels qui impliquent l’utilisation de monnaies fiduciaires comme le dollar.

Utiliser des Bitcoins, une tendance qui se démocratise ?

On peut dire que ce projet mené par Miami est une première mondiale car jamais une ville aussi importante n’aurait pensé à miser sur un actif plus ou moins controversé tel que le Bitcoin.

Toutefois, s’il est mené à bien et surtout si le Bitcoin puisse construire une place plus importante dans le système financier traditionnel, il est clair que Miami pourra très bien profiter des avantages que cela propose. Et aussi qu’elle pourra bien devenir une ville pilote concernant l’utilisation des cryptomonnaies.

Binance